Quels sont les dangers des bains dérivatifs ?

Quels sont les dangers des bains dérivatifs ?

Le bain dérivatif, également connus sous le nom de bain de siège ou cryothérapie périnéale, est une technique ancienne qui suscite un intérêt croissant pour ses nombreux bienfaits sur la santé et le bien-être. C’est une méthode douce et naturelle utilisée depuis la nuit des temps, mais, est-ce réellement sans danger pour corps ?

Dans cet article, nous explorerons en détail les bienfaits, mais également les contre-indications associées à l’utilisation des bains dérivatifs pour vous aider à faire des choix éclairés.

 

Qu'est-ce que les bains dérivatifs ?

Les bains dérivatifs sont une méthode de soin basée sur l’application de froid sur la région périnéale. Cette pratique est utilisée dans de nombreuses cultures depuis de nombreuses années. En France, elle a été notamment popularisée par France Guillain et inspirée des travaux du naturopathe du XIXe siècle Louis Kuhne. La pratique vise à améliorer le bien-être globale (circulation sanguine, meilleur sommeil, diminution du stress et de l’anxiété, réduction de l’inflammation…) en stimulant les terminaisons nerveuses situées dans la zone périnéale.

 

Comment pratiquer les bains dérivatifs ?

  • La méthode traditionnelle

Les bains de siège traditionnels impliquent une immersion partielle du corps dans de l'eau fraîche, souvent en positionnant l'entrejambe au-dessus d’un bidet rempli d'eau froide (environ 10 degrés). Ensuite, il suffit de se frictionner doucement à l’eau froide (à l’aide d’un gant) du pli de l’aine vers l’anus, pendant 10 à 30 minutes par jour.

Bien que cette méthode offre de nombreux bénéfices pour la santé, il existe aujourd’hui des alternatives plus pratiques pour celles et ceux qui recherchent une approche plus facile à intégrer dans leur quotidien.

 

  • Les bains dérivatifs avec des poches de froid

Pour une approche plus moderne, plus douce et plus pratique au quotidien, les poches de froid Sister Feel offrent une alternative ergonomique et pratique. Conçues spécifiquement pour être appliquées sur le périnée, ces poches procurent un froid doux et longue durée (1h). Leur utilisation s'adapte facilement à vos besoins et à votre emploi du temps, offrant un moyen pratique de bénéficier des bienfaits des bains dérivatifs tout au long de votre journée.

Comment ça marche ? Il suffit d’appliquer la poche de froid, protégée d’un étui en coton, dans votre culotte, afin de bénéficier des mêmes bénéfices qu’un bain de siège à l’eau. Pour maximiser les effets sur le long terme, la pratique se fait idéalement entre 2 à 3 h par jour (ou pendant la nuit) de manière régulière et assidue.

Peu importe la méthode choisie, il est essentiel de garder le reste du corps chaud durant toute la durée de la pratique des bains dérivatifs.

 bain dérivatifs sister feel

 

Quels sont les bienfaits des bains dérivatifs ?

Les bains dérivatifs offrent une multitude de bienfaits pour la santé physique et mentale.

En effet, le périnée est une zone du corps particulièrement riche en vaisseaux sanguins qui interagit directement avec le système circulatoire et l’ensemble du corps. Sa peau fine permet au froid de pénétrer en profondeur dans les tissus, créant un léger choc thermique. Cet abaissement rapide de la température interne déclenche diverses réactions qui vont être bénéfiques pour l’organisme.

Comme notre corps cherche à maintenir une température de 37 °C, il met en place plusieurs mécanismes pour se réchauffer, engendrant ainsi de nombreux effets positifs :

  • Le sang est dirigé en priorité vers les organes vitaux (cœur, foie, reins, pancréas, poumons, cerveau), stimulant ainsi le métabolisme global.
  • La libération d'hormones telles que l’endorphine, la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine procure des effets bénéfiques sur l'humeur, le sommeil, l'anxiété, la gestion de la douleur…

 

Les principaux bienfaits des bains dérivatifs

Voici quelques-uns des nombreux bénéfices de la pratique des bains dérivatifs :

  • 🌈 Une sensation de bien-être
  • 🛌 Une amélioration du sommeil
  • 🧻 Une facilitation du transit intestinal
  • 🩸 Une amélioration de la circulation sanguine
  • 💦 Un effet détoxifiant
  • ⚡ Un effet énergisant
  • 🔥 Un soulagement des inconforts liés aux affections circulatoires, inflammatoires, articulaires, musculaires, et immunitaires.

 

Qui peut pratiquer les bains dérivatifs ?

À l’exception des contre-indications mentionnées ci-dessous, tout le monde peut profiter des bienfaits des bains dérivatifs !

Voici les principales utilisations des poches de froid Sister Feel :

  • Pour les femmes sujettes à des inconforts chroniques : constipation, mauvaise circulation sanguine (jambes lourdes, varices), troubles du sommeil, troubles de l'humeur, bouffées de chaleur, douleurs et inflammations périnéales (règles, œdèmes, varices, endométriose, hémorroïdes, etc.).
  • Pour les femmes traversant des périodes de vie génératrices d'inconforts : puberté, (péri) ménopause, grossesse (quelques contre-indications), post-partum…
  • Pour les femmes souhaitant prendre soin d'elles de manière naturelle : pour profiter des bienfaits du froid, améliorer leur bien-être, et aider leur corps à maintenir son équilibre de façon naturelle, surtout lorsqu’elles ne peuvent pas prendre de médicaments.

coffret bain dérivatif Sister Feel

 

Les bains dérivatifs : une pratique sans dangers ?

Les bains dérivatifs sont considérés comme une méthode de soin sans dangers pour le corps. C’est une méthode qui est souvent plus appréciée que les bains de siège, car elle est plus “douce”, moins « brutale » qu’une immersion dans l’eau froide.

Les bains dérivatifs modernes avec l’utilisation des poches de froid n'entraînent pas de risques majeurs pour la santé, cependant, il y a tout de même quelques contre-indications :

 

Épuisement et absence d'énergie :

L'épuisement total ou une absence complète d'énergie constitue une contre-indication aux bains dérivatifs.

  • Pourquoi ? Lorsqu’une personne est exténuée, son corps est en situation de faiblesse et peut ne pas réagir positivement au léger choc thermique induit par le bain dérivatif. En effet, le corps, déjà épuisé, pourrait se trouver encore plus stressé par l'application de froid, ce qui risque d'aggraver l'état général et de ralentir la récupération énergétique.
  • Notre conseil : en cas de fatigue extrême, il est recommandé de consulter un professionnel de santé et de se tourner d'abord vers des méthodes de récupération encore plus douces, comme le repos et une alimentation adaptée, avant d'envisager les bains dérivatifs.

 

Grossesse et traitements de la fertilité :

Les femmes enceintes ou celles ayant suivi un traitement de fertilité (FIV ou autre) doivent suivre des recommandations spécifiques concernant les bains dérivatifs.

  • Grossesse avec PMA : si la grossesse est survenue suite à un traitement de fertilité, il est préférable d'attendre la fin du premier trimestre avant de pratiquer les bains dérivatifs. Cette période est cruciale pour le développement initial du fœtus.
  • Grossesse naturelle : par prudence, nous déconseillons également l'usage des compresses de froid au niveau du périnée pendant les 3 premiers mois de la grossesse. Même si aucune étude scientifique n'a montré d'effets nocifs, nous préférons ne pas prendre de risque et nous invitons plutôt les futures mamans à en parler à leur médecin. Si vous avez des contractions ou si votre grossesse est considérée comme “à risque”, nous déconseillons l'usage du froid au niveau périnéal.
grossesse bain dérivatifs

 

Opération chirurgicale récente

Les personnes ayant subi une opération chirurgicale importante doivent aussi faire preuve de patience avant de commencer les bains dérivatifs. En effet, le corps a besoin de temps pour cicatriser et se rétablir pleinement après une intervention. Nous vous recommandons donc d’attendre au minimum 6 mois après votre opération avant de commencer les bains dérivatifs.

 

Autres contre-indications :

  • Prothèses et implants : les bains dérivatifs nécessitent une attention particulière pour les personnes ayant des prothèses, des implants, ou un stimulateur cardiaque. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel de santé.
  • Syndrome de Raynaud
  • Allergie cutanée au froid
  • Hypersensibilité au froid
  • Cryoglobulinémie

 

 ⚠️ Le bain dérivatif, ou cryothérapie périnéale, n'est ni un médicament ni un traitement médical. Cette méthode naturelle s'intègre dans une approche globale du bien-être pour aider à soulager divers inconforts courants. Elle ne remplace pas une surveillance médicale.

En cas de doute, consultez vos professionnels de santé qui sauront vous conseiller en fonction de votre dossier médical.

 

Découvrez les poches de froid Sister Feel, une solution naturelle et moderne pour profiter des bienfaits du froid !

💬 ”Je pratique l'application des compresses depuis un mois et j'ai constaté que ma digestion et mon transit s'étaient améliorés. Je dors mieux et j'ai aussi ressenti une amélioration sur ma circulation sanguine. Merci d'être passionnées par le fonctionnement du corps (et de l'esprit) humain et d'avoir fondé Sister Feel”.

💬 ”Un bien-être immédiat et ressenti pendant plus de 12h. Une fraîcheur légère qui a pourtant un effet extraordinaire. Aucune sensation de froid gênante. Je suis ravie d’avoir sauté le pas ! Merci Sister feel !”.

💬 ”Je ne peux plus m'en passer ! Aucun symptôme lié à la ménopause depuis que j'utilise Sister Feel, un transit au top, je dors comme un bébé”.

Vous aussi, découvrez les bienfaits des bains dérivatifs grâce aux poches de froid modernes, pratiques et ergonomiques de Sister Feel 💙

Retour au blog
bain-derivatif-coffret-cryotherapie-perineale-sister-feel-leopard-4

Coffret cryothérapie périnéale Sister Feel

La cryothérapie périnéale est une méthode simple, naturelle et efficace pour prendre soin de soi et aider à soulager les inconforts du quotidien (douleurs pelviennes, constipation, jambes lourdes, troubles du sommeil, etc.)

Je suis curieuse !